Je me suis posé la question ce matin. 
Depuis que j’ai commencé à travailler en vue de passer mon CAP couture j’ai cousu avec frénésie, sans vraiment penser aux choses importantes, et j’en suis revenue au même point que lorsque j’étais auto-entrepreneuse, à savoir…quel plaisir dans tout ça?
C’était aussi le moment de me poser la question sur ma consommation (ici de tissu, mais je peux l’appliquer à bien des choses au quotidien). Je me suis rendu compte que les projets que j’avais ces derniers temps n’étaient pas vraiment motivés par le plaisir de les porter ensuite, mais par l’idée de la performance, faire la pièce la plus technique, la plus belle, mais pas la plus agréable à porter ensuite.
Et j’ai dit stop.
J’ai rangé l’atelier, fait le tri de mes tissus, et pris du temps pour réfléchir. Je vais continuer, je vais reprendre mon travail et progresser pour être au niveau pour le mois de juin prochain, mais je veux aussi garder cette part de plaisir que je perds trop vite dès que je commence à prendre trop au sérieux les challenges que je m’impose.7
Et puis si ce n’était pas mon but quand j’ai commencé à coudre, néanmoins aujourd’hui arriver  faire mes propres vêtements s’inscrit principalement dans une démarche de mieux consommer, et j’ai l’impression de perdre le fil des priorités en achetant à tout va et en cousant sans arrêt comme je l’ai fait ces derniers temps.
Alors on va revenir à des choses plus tranquilles, des jolies choses, qui me plaisent, même si elles sont simples. Après tout j’aurai le temps de me préparer au CAP…
Voilà, c’est tout pour aujourd’hui!
J’ai été un peu absente ces derniers jours, mais promis je reviens!
Alors à bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *