Plus envie de coudre, de dessiner de tisser, plus envie, plus motivée. 

Un CAP qui se profile dans les mois à venir, un déménagement, de beaux projets, mais trop d’investissement, j’ai fini par craquer.
Alors non, je n’ai plus envie…
Plus envie de travailler une épreuve dont j’ignore toujours le contenu précis faute de m’y intéresser, plus envie de croire qu’à mon age on apprend aussi facilement, et plus envie de dépenser de l’énergie dans un apprentissage qui ne me sert pas à grand chose.
Alors je regarde les montagnes, je pourrais chausser mes raquettes et partir sur les sentiers (en plus ils partent de la maison, que demander de plus), mais là encore, je n’ai pas envie.
En ce moment je suis plus préoccupée par la préparation de notre départ prochain.
Je veux jeter, désencombrer, donner, et tout recommencer ailleurs. Ce déménagement à venir, c’est plus qu’une thérapie. Je veux quitter le département, la région, tout recommencer, et oublier bon nombre de choses que je considère comme des échecs.
Parce que la vie que je vois, à court et à long terme, elle n’a pas besoin de tout ce que je traîne comme un boulet, dans les cartons ou dans ma tête.
Dans un avenir proche, une question de mois, je pense, je vois le futur dans une jolie maison dans la Drôme (ou un appart, comme vous voulez).
Je me vois continuer à coudre ce que j’aime, refaire ma garde-robe sur mesure, de beaux vêtements cousus par moi, je me vois ouvrir une boutique avec mes créations, trouver un petit boulot en complément, avoir une vie sociale et profiter de chaque instant de la vie.
Je veux partir faire du tourisme tous les weekends, trouver le courage de prendre l’avion, créer mon entreprise…
J’ai des projets, j’y tiens, mais pour le moment, j’ai du mal à me consacrer à autre chose.
Alors pendant quelques temps, je pense que ce blog va perdre sa destination d’origine. Je ne vous parlerai plus de mon CAP couture, plus de mes créations, puisque qu’elles sont sensiblement moins nombreuses depuis quelques temps. Je vais peut-être parler de moi, ou pas. En fait je ne sais pas trop ce que ce blog va devenir. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *