Si la petite robe noire est un indispensable de la garde robe féminine, la petite robe grise plus méconnue est en tout cas devenue un indispensable de mon dressing.
J’en avais envie depuis longtemps sans la trouver dans les magasins, j’ai donc décidé de la coudre moi-même. 
Sa spécificité, elle est passe partout. C’est du tissu sweat shirt, d’une couleur assez neutre, qui peut s’accorder à à peu près tout, de la basket en passant par les bottes. 
Pour couper le modèle, j’ai utilisé un vieux haut manches longues acheté il y a longtemps au marché d’Aubagne. 
J’ai profité une fois la robe finie de recopier le tout sur un morceau tout moche de polyester histoire de pouvoir avoir un patron de la chose, et j’ai piqué le tout.
Verdict, plutôt pas mal, je dirais. Bon, une fois que j’aurai perdu quelques kilos, je pense que ça ira mieux, mais je suis assez contente. Très contente, même.
Mais coudre des robes pendant l’hiver, surtout ici, c’est un peu inutile, puisqu’on peut difficilement les porter à cause de la neige.  Alors vivement le printemps!
Bon, sinon, depuis mon dernier passage ici,il s’est passé pas mal de choses. J’ai retrouvé l’envie de coudre, j’ai pas mal réfléchi sur la direction que je voulais prendre (rien de définitif, encore), et je vais mieux. J’ai eu un merveilleux cadeau de Noël qui a révolutionné ma manière de coudre (je vous en parle dans le prochain article!), et j’ai à nouveau plein de projets.
Je suis aussi à mes heures perdues community manager de l’entreprise de création de costume de ma maman, qui ouvrira très bientôt une boutique en ligne pour vendre ses plus belles pièces, donc beaucoup de travail en perspective. 
Alors on se revoit bientôt!
D’ici là passez toutes et tous un bon weekend!
Ma petite robe grise

Ma petite robe grise

Ma petite robe grise

Ma petite robe grise

Ma petite robe grise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *